1994/1996 - Grenoble

Laboratoires et bureaux du CNRS

Le Centre National de Recherche Scientifique de Grenoble est emblématique de la politique locale des années 60 qui a fait de la ville un pôle scientifique de renommée internationale. Le site du CNRS, très vaste, a des allures de base militaire à l’architecture grise et fonctionnaliste. Dans cet univers strict le projet, tout petit, vient en contraste et introduit une pointe d’humour dans la monotonie ambiante.

À ce contexte construit s’ajoute une situation humaine insolite : les chercheurs qui dirigeaient le laboratoire considéraient les architectes comme de vagues artistes tout juste bons à choisir les matériaux et les couleurs.

L’analyse de leur mode de fonctionnement a fait apparaître une série de paradoxes comme des relations complexes entre travail individuel et collectif, entre technique et recherche pure, entre la nécessité de ne permettre aucune vue depuis l’extérieur pour cause de « secret défense » et celle de l’éclairement naturel…

Les bâtiments existants, en béton préfabriqué, sont organisés suivant un plan en peigne avec des barrettes de 3 étages reliées par une épine dorsale de plus de 200 m de long. Le projet, qui regroupe des halls d’expérimentation, des laboratoires et des bureaux, est situé à l’extrémité du système qu’il vient parachever. Il s’inscrit dans le gabarit des barrettes mais sa coupe et ses matériaux sont en contraste avec l’univers environnant.

Le volume est une carapace d’inox ouverte vers le ciel côté nord pour capter la lumière naturelle tout en évitant les vues depuis l’extérieur. Les bureaux sont regroupés dans une bande capotée de noir, emboîtée dans le volume en inox.
A l’intérieur, la circulation des bureaux ouvre sur les halls d’expérimentation qui sont séparés par le volume elliptique et translucide de la salle de réunion. Le choix des matériaux joue sur le contraste entre le brut et le sophistiqué, l’industriel et le confortable : structure acier, bardage aluminium en murs et plafonds, sols en béton surfacé pour le hall de laboratoires ; parquet et cloisons en hêtre pour les bureaux.





Maîtrise d’ouvrage
CNRS - Centre National de la Recherche Scientifique

Surface
1 450 m2 SHON

Coût des travaux
1,3 M€ HT extérieurs et VRD compris

Lieu
Avenue des Martyrs - Grenoble (Isère)

Maîtrise d’œuvre
Hérault Arnod Architectes

Calendrier
Sélection sur références août 1994
Livraison bâtiment juillet 1996

Programme
Projet Creta
2 halls de laboratoires
Bureaux

Photos
André Morin